Donald Trump Successfully Wagged the Dog, and More

Imprimer

Although I have never seen Donald Trump with a pet, I do believe that he wagged the dog when he ordered the assassination of the Iranian General Qasem Soleimani. The expression “wag the dog” comes from a 1997 film satire in which a president, caught up in a sex scandal, uses a war to divert attention from his peccadillo. It was released at about the time of the Monica Lewinsky/ President Clinton scandal and later U.S. bombing in Sudan. In Trump’s case, he more than wagged the dog. By ratcheting up tensions with Iran, he also increased his stature as commander-in-chief to the detriment of Democratic candidates and reinforced his image as a rogue head of state.

That Donald Trump had the Iranian general killed to minimize his impeachment cannot be proven or denied. Nevertheless, U.S. government officials continue to seek justification for the killing of a foreign government official on foreign soil with all kinds of shaky explanations of why it was done to counter an imminent danger that has never been convincingly explained. No legal justification seems reasonable. In fact, a State Department spokesperson indicated that no legal justification was even necessary.
So, given that there seems no reasonable legal justification, the wag the dog theory has possibilities.
But beyond the wag the dog theory, there is also the question of what it means for Trump’s Democratic opponents. Can you see Elizabeth Warren as commander-in-chief? Or Bernie Sanders? Neither Warren nor Sanders gains by the projection of Trump as a decisive military leader in case the conflict with Iran escalates, perhaps Bernie less so as he repeatedly reminds us that he has been against wars going back to Vietnam.
And Mayor Pete? Although Buttigieg did serve in the military, the 37-year-old was an intelligence officer and armed driver. Neither of these positions indicate that he would have the necessary experience or command authority in case of a serious confrontation with the Islamic Republic.
Which leads us to Joe Biden. Although Trump and others maintain that Biden would be Trump’s most serious opponent, the former vice-president has no military background. Given that the Democratic party is usually considered soft on defense, and that Biden was an agreeing vice-president under a president who refused to assassinate Soleimani or punish Syria when the red line of using chemical weapons was crossed, for a certain electorate Trump trumps Biden as being decisive and strong.
In addition, Biden was whole heartedly in favor of the Iraq War, which he has since had to explain away, just as he has had to explain away how he ran the Senate Judiciary Committee during the Clarence Thomas Supreme Court nomination process. After announcing his candidacy in 2019, Biden reportedly called Anita Hill to “express his regrets.” Not the stuff of a decisive leader that seems to be the new normal as a Trumpian criteria.
And beyond U.S. politics, the world now looks at the United States president as a madman. The madman theory goes back to Richard Nixon’s foreign policy. While government officials use rational choice theory to anticipate the next moves of other countries’ leaders, the madman theory tries to portray a leader as irrational and volatile, giving that leader the advantage of being difficult to predict. 
The media tells us that Trump was given a list of Iranian scenarios to choose from. The assassination, we are told, was the most radical. Some even said that the planners hesitated to give it to Trump because they thought he would never accept it. In other words, for the people within the government, assassinating Soleimani was not a reasonable choice. Hence, the order to go ahead with the assassination plays into portraying Trump as impulsive, which is meant to throw off other countries’ calculations of what he will do.
The descriptions of the behind-the-scene of Trump’s order to kill is intended to put all rational formula on hold. The madman theory fits perfectly into all we are being given as information about Trump’s decision-making process.
(Perhaps Soleimani’s death will also lead people to re-examine the decision-making process by which U.S. presidents order assassinations. And this not just as far as Executive vs. Congressional authority is concerned as well as the War Powers Act. What criteria did Barack Obama use when he fingered people to be killed by U.S. agents? The major difference here is that Trump ordered a government official to be killed while Obama, we are told, was targeting mere civilians.)
The movie “Wag the Dog” was a satire. But just as the virtual has become real and the normal has become the new normal, Donald Trump has taken the political beyond film and satire. And he doesn’t even need a pet to wag the dog. 
 

 

 

Lien permanent 28 commentaires

Commentaires

  • "(...) a State Department spokesperson indicated that no legal justification was even necessary." Ca, c`est déja la négation de la démocratie, plus besoin de critiquer la Corée du Nord.

    Un autre grand coup de pied dans la démocratie américaine est le fait que le locataire de la Maison Blanche ait le pouvoir de décider seul de l`assassinat de quelqu`un dans le vaste monde qui non-seulement n`est pas terroriste mais qui combattait activement le terrorisme. Ce général était une sorte d`Aétius iranien qui se battait en premiere ligne contre l`État Islamique au sinistre étendard noir.

    On peut aussi se poser des questions sur le fait que la démocratie du pays le plus puissant de cette planete puisse en arriver a se doter d`un chef qui, d`apres au-moins deux douzaine des psychiatres les plus reconnus du pays est un sociopathe narcissique et immature. Tres tres inquiétant pour l`avenir de la planete, tout ca.

  • Donc, si l'on comprend bien, quand le vertueux Obama signe l'arrêt de mort de dizaines de chefs talibans via drone télécommandé depuis les USA, cela s'appelle une exécution extra-judiciaire. Ce matin, une "journaliste" (ils ne méritent visiblement plus l'appellation) remarquait que la CIA pratiquait cela depuis sa création et qu'aujourd'hui, c'est plus propre. Erreur et incompétence ! Du temps de Obama, les assassinats étaient incessants et concernaient des chefs musulmans chez eux. Comme chef musulman, ils avaient leurs quatre femmes et donc leur vingtaine d'enfants. Quand on parle d'assassinats dans ces cas particulièrement terrifiants, je peux le concevoir. Trump, lui, a fait exécuter un chef nazi de la pire espèce, coupable de milliers de meurtres. Ceux qui sont morts à ses côtés ne valaient guère mieux, contrairement aux centaines d'innocents exécutés par le "démocrate" Obama...

  • Arretez de raconter n`importe quoi Géo. Les "chefs talibans" étaient officiellement en guerre contre les troupes US sur place. Aux dernieres nouvelles, les USA n`ont pas déclaré la guerre a l`Iran. On sait le mépris que vous avez pour les Africains et votre haine maintes fois exprimé pour le seul président noir des USA (a ce jour) n`étonne donc personne mais vous devriez éviter d`étaler ca en public.

  • What bothers in this organization is that the chairman of the board is also supervisor of the cleaning and maintenance department. It's bad for the corporate image.

  • Je me demande ce qui pousse des journalistes et des commentateurs à soutenir un tel régime. C'est hallucinant de constater cette fascination pour un régime théocratique genreOui, Soleimani était l'homme ds basses oeuvres des ayatollahs, une ordure, un criminel de guerre, un vrai selon les conventions internationales
    Quant à l'affirmation péremptoire que l'Iran a combattu Daech, elle est en train de faire un flop.

    Un article à lire sur Le Point en ligne:

    https://www.lepoint.fr/monde/iran-soleimani-boucher-des-peuples-ou-heros-de-l-islam-politique-08-01-2020-2356644_24.php#

    "Mais tenons-nous-en aux faits. Dès son avènement, le régime islamique en Iran a eu pour principal objectif l'exportation de sa révolution et de son idéologie totalitaire au Moyen-Orient comme ailleurs dans le monde. Avec sa force Al Qods, l'unité d'élite du corps des gardiens de la Révolution islamique chargée des opérations extérieures, Soleimani en est devenu le grand artisan. Pour cet homme de guerre, la vie humaine n'avait aucune valeur face à la nécessité d'étendre l'influence idéologique et militaire du régime et parvenir ultimement à « rayer Israël de la carte »."

    "Soleimani ne fut en rien un rempart contre Daech, comme cela est répété urbi et orbi. Il était en réalité un criminel de guerre et un criminel contre l'humanité qui a contribué à renforcer cette organisation terroriste en menant une politique pan-chiite qui a poussé dans ses bras des pans entiers de la population sunnite irakienne et syrienne."

    Juste pour info, cet article a été écrit par des Iraniens qui connaissent le Moyen-Orient, pas par des tartufes donneurs de leçons qui ont un mépris total pour ces peuples martyrisés par leurs dirigeants. Ne vous inquiétez pas, ils ont la mémoire longue et se souviendront qui auront été leurs alliés.

  • @ G. Vuilliomenet, décidément, vous ne perdez pas une occasion pour vous ridiculiser. Personne ne peut défendre un régime qui réprime sauvagement sa propre population. On ne peut non plus qualifier Soleimani d'enfant de coeur dans la mesure où il était à la tête des opérations extérieures des pasdaran, armée idéologique du régime. Mais ce qui est établit, c'est que les forces iraniennes (armée et pasdaran) ont été les premières à combattre daesh en Syrie et en Iraq. Et c'est Soleimani qui a dirigé ces forces dans les 2 pays précités. Voici un document officiel de votre gouvernement préféré qui le prouve.
    https://www.ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/1807_irn_mil_en_irak.pdf

    Et un autre:
    https://www.theguardian.com/world/2014/jun/14/iran-iraq-isis-fight-militants-nouri-maliki

  • J adhère au commentaire de @Luc.

    On aurait dû remercier autant Soleimani (je dirais RIP et non pas ce que Kouchener vient de déclarer qu "il faudrait tuer Soleimani non pas une seule fois mais 25 fois!!) ) que son pays, l Iran de l avoir envoyé en Irak, afin qu il mène une lutte acharnée contre qui sauf contre Al Qayda/al Nosra et contre Daech, cause planétaire et internationale scandée 24/24 et 7/7, me semble-t-il, non?!

    Que quelqu un se permettrait de nous dire qu il est pro-Daech et pro- al Qayda sans être immolé vif sauf Fabius qui a déclaré ceci urbi et orbi en septembre 2012 à Marakech ce qu était la politique de la France:" Al Nosra (=branche principale d Al Qayda en Syrie et en Irak) fait du bon boulot en Syrie", sic.

    Cet homme, le pré-cité M. Laurent Fabius, n est pas le seul à soutenir Daech/Al Qayda. Il y a aussi M. Bernard Caseneuve, ancien ministre de l intérieur de la France lors du régime de M. Hollande puis son Premier Ministre. L entourage et les sub-alternes de ce ministre de l Intérieur avait répandu cette "magnifique" idée : "Le Djihad n est pas un délit en soi" sic! Quelle hérésie!!

    De même, les dirigeants israeliens avaient déclaré à maintes reprises urbi et orbi qu ils préféreraient de loin Daech et Al Qayda en Syrie sur Assad et l Iran, re-sic...et cela n est il pas un soutien franc aux Daech/Al Qayda? Appelons un chat un chat à tort ou à raison, me-trompé-je ?

    Bien à Vous M. Daniel Warner.
    Libre à vous de me publier ou pas sur votre blog.
    Charles 05

  • Vous n'allez pas défendre cette ordure qui a fait torturer des dizaines de millers d'iraniens et tués par tout où il passent !

    Il a voulu faire du tourisme en Irak, c'est très courant de se prendre un missile sur le beignet dans cette région quelque peu animée.

    Voilà, c'est tout, rien de grave, juste un missile parmi des milliers d'autres qui font de l'Irak une destination dangereuse.

    Vous voulez juste faire du Trump bashing ou vous voulez défendre ce régime pourri jusque à la moelle ?

  • Ce qui m'amuse, ce sont CES INCOMPÉTENTS qui veulent comparer la Civilisation perse et sa puissance avec l'Iran des mollards car on estime que l'Iran est une puissance.
    C'est oublier que l'Iran des mollahs veut créer un imamat, l'équivalent chiite du califat si cher aux Frères musulmans et aux dirigeants de l'OCI. Il faut aussi savoir que l'Iran fait de la subversion dans les pays musulmans dits sunnites, mais à terme, leur but est de créer un califat mondial et unifier le monde musulman.

  • Je me rallie à Stéphane! C'est même assez étonnant que M. Warner soit si peu au courant de ce qui s'est passé chez le peuple iranien à l'annonce de cette élimination?
    Je repasse ces infios. Je n'ai plus le temps pour d'autres mais demain sûrement :)

    Incroyable! Ils tirent à balles réelles sur les manifestants et ça ose encore mentir:
    Tehran’s police chief, Gen. Hossein Rahimi, later denied his officers opened fire.

    “Police treated people who had gathered with patience and tolerance,” Iranian media quoted Rahimi as saying. “Police did not shoot in the gatherings since broad-mindedness and restraint has been [the] agenda of the police forces of the capital.”

    Extrait de la vidéo ci-dessous:
    "One video shows a woman being carried away as a blood trail can be seen on the ground. Those around her cry out that she has been shot by live ammunition in the leg.

    Iran police caught on video shooting at protesters
    January 13, 2020 - By Associated Press

    ‘We are hostages’

    "Taraneh Alidoosti, l'une des actrices les plus célèbres d'Iran, a publié une photo d'un carré noir sur Instagram avec la légende: «Nous ne sommes pas des citoyens. Nous sommes des otages. Des millions d'otages. «

    Les Iraniens ont exprimé leur colère face à l’effondrement de l’avion et aux explications trompeuses de hauts responsables à la suite de la tragédie. Ils pleurent également les morts, parmi lesquels de nombreux jeunes qui étudiaient à l'étranger.

    Lors des manifestations précédentes de samedi, les étudiants de Téhéran ont crié: «Ils mentent que notre ennemi est l'Amérique! Notre ennemi est ici! "

    Certains artistes iraniens, dont le célèbre réalisateur Masoud Kimiai, se sont retirés d'un prochain festival international du film. Deux animateurs de la télévision d'État ont démissionné pour protester contre les faux reportages sur la cause de l'accident d'avion.

    https://worldisraelnews.com/iran-police-caught-on-video-shooting-at-those-protesting-plane-shootdown/?utm_source=MadMimi&utm_medium=email&utm_content=US+to+Reveal+Peace+Plan%3B+Iran+Police+Caught+Shooti...

    Dernières..... Traduit par Alon Einhorn -
    Un haut responsable syrien a donné la localisation de Soleimani

    Selon ces révélations, au cours de ces conversations, les services de renseignement américains ont appris que Soleimani et Muhandis se préparaient à de grandes opérations contre des cibles américaines, israéliennes et occidentales en Syrie, en Irak, au Liban et ailleurs. Ils savaient également que Muhandis saluerait le commandant de la Force Quds à l’aéroport de Bagdad.

    Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré après la liquidation que Soleimani et Muhandis prévoyaient de frapper des cibles américaines et occidentales au Moyen-Orient.

    https://www.jforum.fr/un-haut-responsable-syrien-a-donne-la-localisation-de-soleimani.html

  • "Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré après la liquidation que Soleimani et Muhandis prévoyaient de frapper des cibles américaines et occidentales au Moyen-Orient."

    Laissez-moi rire. L'administration américaine n'a pu présenter aucune preuve de l'imminence d'une attaque. Trump a ajouté que ce n'était pas si important que cela après tout. William Barr l'a lui-même reconnu.

  • Des news :)

    Une nouvelle vidéo montre 2 missiles iraniens frappant l’avion ukrainien, solidifiant la thèse terroriste
    Posted: 15 Jan 2020 12:34 AM PST

    - Le dernier mensonge bien relayé par les médias, que l’attentat était accidentel, s’écroule de plus en plus que les informations arrivent. De nouvelles images montrent que deux missiles...

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

    L’Iran a délibérément abattu l’avion ukrainien, c’est un attentat terroriste
    Posted: 14 Jan 2020 03:46 AM PST - Extrait

    Le peuple iranien exige la démission de l’Ayatollah Ali Khamenei suite à la pulvérisation de l’avion ukrainien qui transportait 145 de leurs compatriotes (double-nationaux..

    Les arguments iraniens ne passent pas et sont trompeurs, intentionnellement, conclut Stephen Bryen, qui ajoute :

    En mettant le blâme sur un opérateur de défense anti-missile de bas niveau, les autorités compétentes évitent toute responsabilité. En blâmant les mauvaises communications, ils s’autorisent même à ne pas savoir ce qui s’est passé. En inventant d’autres histoires basées sur des informations délibérément trompeuses et erronées, ils prouvent qu’ils ne sont même pas assez intelligents pour concocter quelque chose de plus convaincant.

    https://www.asiatimes.com/2020/01/opinion/iran-keeps-concocting-fake-news-on-downed-jet/

    Cette attaque contre le PS-752 n’était pas un accident. C’était un acte criminel. Et il a été autorisé par la force des gardiens de la révolution, qui est en charge de la défense antimissile de Téhéran.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

    "Dans une mosquée du Khuzestan, en Iran, une seule paire de chaussures sur les drapeaux américain et israélien"

    SUPERBE La photo! Les drapeaux étalés devant l'entrée de la Mosquée LOL Les chaussures hors les drapeaux Sauf une paire .... Sans douter envoyée d'ici MDR MDRRRRRR

    - Et nous ne parlons pas là de la jeunesse islamique qui rêve de vivre à l’occidentale, il s’agit des pieux religieux !

    - Qui a votre avis est furieux de cette photo et ne veut pas en parler ? Les médias, bien entendu, trop heureux de croire et faire croire que les Iraniens ont la même haine qu’eux : haine d’Israël et anti-américanisme primaire.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

    Merci Dreuz! Vous m'ôtez les mots de la bouche!

    En arriver là! C'est un monde! Et franchement je ne comprends pas qu'on puisse être à ce point mauvais perdants! Shame on you!

    Les Démocrates ont bloqué un vote de soutien aux manifestants iraniens. Et ils donnent des leçons à la droite ?

    "« Quelle déception – Les Démocrates viennent de bloquer un vote sur une résolution soutenant les manifestants iraniens. Ce n’est pas le moment de faire de la politique partisane. Ce devrait être le moment pour le Congrès américain de parler d’une seule voix pour condamner un régime iranien qui tue son propre peuple », a déclaré dans un tweet le leader de la minorité à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy."

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

  • Il y a un an, je ne donnais que quelques mois au régime des mollahs corrompus et psychopathes, plus implement "des gros loosers", les milliers de milliards qu'ils ont pillés et planqués dans banques ne retourneront certainement jamais au peuple perse, mais eux vont se faire pendre !

    Donc je me suis trompé de quelques mois, mais là c'est la fin, garanti !

    Beaucoup tomberont avec ces assassins et d'autres s'entre-tueront, qui règne par l'épée, meurt par l'épée.

    Et un grand merci au Président Donald Trump, un grand merci pour le peuple perse !

  • Pendant que certains pleurent à chaudes larmes cet assassin de Soleimani, les Iraniens félicitent Trump:

    https://www.iran-resist.org/article6928.html

  • Par contre j'aimerai commenter un peu ce qu'il s'est passé militairement suite au tir de missile sur le général et 7 autres membres du commandement iranien près de l'aéroport de Bagdad.

    Les iraniens ont tirés une quinzaine de missiles sur deux bases américaines situées en Irak et contrairement à ce qui avait été annoncé le soir de l'attaque, nous venons d'apprendre qu'il y a eu 11 soldats américains qui ont été plus ou moins commotionnés suite à l'explosion d'un missiles dans la base, les autres missiles n'ont pas explosés dans la base.

    "Commotionnés" !

    En réalité, ils ont eu beaucoup de chance et vraisemblablement que les iraniens n'avaient pas voulus viser la totalité de leurs missiles sur les bases, même avec une précision bien moindre que celle des missiles américains les missiles iraniens auraient facilement pu atteindre leurs cibles et causer beaucoup plus de dégâts coté américains. Visiblement ils ne voulaient pas d'escalade et déclencher une guerre totale avec les USA et leurs alliés.

    En revanche dans le même temps, l'armée iranienne a abattu un avion civile et tué 176 passagers et membres d'équipages d'un avion ukrainien, l'Ukraine qui vient de resserrer ses liens avec le président américain, en réalité ce sont 2 missiles qui ont eux raison de cet avion civil et ne me dites pas qu'il s'agissait d'une erreur ayant échappé au commandement iranien.

    En conclusion, l'élimination du général iraniens et 7 des ses collaborateurs n'a pas été sans réponse de la part des mollahs et comme ils ont calculés précisément pour que leurs missiles ne fassent pas trop de dégâts dans les bases US, ils ont calculés également savamment quelle serait l'impact en abattant un avion civile provenant d'un allié des US et non pas sans relation avec un autre avion abattu par les alliés des russes ou l'armée russe en Ukraine.

    Dans le fond cette technique n'est pas si éloignée de ce que faisait couramment l'ex-général tués par les forces américaines, parmi les victimes qui décorent son "tableau de chasse", on y trouve bien 90% de civils, l'armée iranienne en Syrie, au Yemen, en Israël et en Irak a toujours opéré ses sales besognes en visant des civiles et quelques "combattants sunnites", eux souvent à l'abri des bombes. En ce moment nous venons de constater que les massacres de syriens ne s'arrêtent pas, loin de là, dans le nord de la Syrie, El Assad et ses alliés russes et iraniens font des victimes au quotidien et ne comptent pas s'arrêter de si tôt.

    Concernant les bases américaines en Irak et contrairement aux tirs des pro-iraniens à Gaza, nous voyons que même le géant américain et contrairement au petit Israël, les forces US ne sont pas protégées par des batteries d'antimissiles pendant que Tsahal détruit plus de 97% des menaces aériennes avec ses équipement installé sur l'ensemble du territoire israélien et ça n'est pas tombé dans les oreilles de sourds !

  • Un Iranien qui aurait mieux fait de rester chez lui! Et ces sondages pour les activistes qui nous bassinent les oreilles avec du rancis depuis des années, voici un dessert pour ce soir :)

    Al Jazeera Rejects Iran’s Offer to ‘Liberate’ Jerusalem

    Host Feisal Al-Kassam, a well-known figure on Arab-world social media with millions of Twitter followers, was interviewing Iran’s Tamir Muswai when he suddenly broke into an agitated tirade:


    "Qu'une enquête réalisée par l'AP- Le Centre palestinien d'opinion basé sur la Palestine a constaté que 52% des Arabes vivant à Jérusalem-Est ont déclaré qu'ils préféreraient être citoyens d'Israël.

    Notez que cela ne compte que ceux qui n'ont pas eu peur de donner cette réponse. Le mukhtar de Sur Baher, un village arabe à Jérusalem-Est, a déclaré que beaucoup ont peur de parler à haute voix, mais qu'en fait, la plupart des habitants de son village préfèrent vivre sous la souveraineté israélienne que sous le régime de l'AP."

    https://unitedwithisrael.org/al-jazeera-rejects-irans-offer-to-liberate-jerusalem/?utm_source=MadMimi&utm_medium=email&.........

  • Genève : A l’abri des regards, Erdogan tient un discours anti-intégration et fait le signe des Frères musulmans. « Infiltrez la société suisse! »

    Erdogan va plus loin : la diaspora turque ne doit suivre qu’un seul État. Mais sa tâche en Suisse est d'étendre son influence : «Soyez actif dans la politique, la science, l’économie!»

    En d'autres termes, infiltrer la société suisse.

    La fidélité des Turcs de l'étranger a toujours été l'idéal d'Erdogan. En 2008 déjà, il avait lancé un appel à ses compatriotes lors d'un discours : "Personne ne peut s’attendre à ce que vous vous soumettiez à une assimilation. L'assimilation est un crime contre l'humanité !"

  • Iran: Ali Khamenei fustige les Européens
    Le guide suprême, lors de la prière du vendredi, dénonce l’alignement de l’UE derrière Trump sur le nucléaire.

    Et si l'Iran se retournait contre les européens, tellement plus facile ?

  • Pour revenir aux actions commandées par Donald Trump, voici l'interview du Dr Ephraïm Herrera, spécialiste de l’Islam par un hebdomadaire israélien à qui il a été posé six questions:

    1. QU’EST-CE QUE L’IRAN FAIT EN IRAK ?
    Oui, la majorité des musulmans en Irak sont chiites (env. 60%).
    2. QUEL ETAIT LE POIDS REEL DE SOULEIMANI ?
    Très important!
    3. SOULEIMANI EST-IL IRREMPLACABLE ?
    Pas obligatoirement.
    4. QUELLE PEUT ETRE LA REACTION DE L’IRAN ?
    Réponse intéressante qui montre la "finesse" des ayatollahs, "finesse" qui ne fonctionne que grâce à la connerie des dirigeants occidentaux, européens en particuliers.
    5. ET ISRAEL DANS TOUT CA ?
    Oui! L'Iran finance des mouvements sunnites. L'article ne le dit pas, si nécessaire, l'Iran aurait pu assister l'Etat islamique selon le principe que l'ennemi de mon ennemi est mon ami, le temps d'un sale coup.
    6. DE L’HUILE SUR LE FEU ?
    C'est le mantra des lâches et des corrompus occidentaux.


    https://lphinfo.com/le-moyen-orient-sans-qassem-souleimani-analyse-du-dr-ephraim-herrera/

  • Stéphane: « Et si l’Iran se retournait contre les Européens « 

    C’est fait ! Le lien demain

  • @G. Vuilliomenet, ne pas oublier que les troupes de fantassins de saddam Hussein étaient à 90% chiites et que l'histoire démontre que les relations entre les chiites irakiens et iraniens qu'ils ne peuvent pas se voir, même en photo. A l'origine de cette haine réciproque, les uns et les autres se traitent de vrais et faux chiites, aux yeux des uns et des autres, ce ne sont que des infidèles !

    Donc, historiquement, ce ne serait pas la première fois que des chiites iraniens s'allient avec des sunnites dans des guerres contre les chiites irakiens.

    Deuxièmement, durant la guerre civile en Syrie, l'alliance entre El Assad, le hizbollah et les milices iraniennes pasdarans considéraient plutôt les djihadistes de daesh comme des alliés et contrairement aux propagandes médiatiques, ils ne se battaient pas contre les djihadistes mais contre les opposants au régime d'El Assad.

  • Ce sont quasi uniquement les forces américaines, les kurdes et "alliées" qui ont réussis à mettre en déroute "l'état" islamique, pas l'armée d'El Assad et ses alliés, soit principalement le hizbollah, d'ailleurs le hizbollah se faisait démonter par les militant de la Syrie Libre et parfois assistés des kurdes, mais le cas du hizbollah est particulier vis-à-vis de daesh car il trimbale ses antécédents libanais. eh oui parfois les vieux conflits remontent vite à la surface ainsi que les rancoeurs.

  • Concernant l'armée d'El Assad et les pasdarans en Syrie, ils étaient plutôt des alliés djihadistes de daesh, ils s'en prennent aux opposants, aux membres de la "Syrie Libre", et d'ailleurs nous pouvons encore le voir maintenant. Il faut également prendre en compte le cas des "palestiniens" et du quartier de Jarmouk dans la banlieue de Damas ou plus de 15'000 civils "palestiniens" ont été massacrés dès le début. Ne pas oublier que la famille El Assad est chiite et que plus de 80% de la population est sunnite.

  • @Patoucha, effectivement et le fait d'avoir abattu un avion civil ukrainien en est la preuve !
    Le même soir, d'autres avions ont décollé de Téhéran, dont des avions iraniens, eux ne risquaient pas d'être abattus !

  • Bonsoir M. Daniel Warner,

    Il y a quelques rares collègues-contributeurs qui versent de l huile sur le feu contre l Iran avec une jouissance des barbus de fanatiques et qui demandent à Dieu de leur garder
    "leur" Trump. Ce dernier "président" s est auto-nommé comme le Christ, disait-il. Même son ancien ministre de l Energie a ajouté une couche en disant: "Puisque Trump a été élu Président des USA, c est que Dieu (God) l a décrété ainsi et de même pour Obama avant lui!

    J aimerais bien savoir comment ces collègues sus-cités voient cette 3 ème guerre mondiale (WW3) nucléaire sur leurs avenirs et surtout celui de leurs enfants et petits enfants puis qu on nous prédit la disparition de 70% de la planète en 30 ou 45 minutes à tout casser! Ce qui est clair que ceux qui poussent autant les USA que l Iran à la guerre savent bien que la WW3 serait partie après que le premier des deux cons (l un ou l autre ou vice versa) qui appuie sur le bouton, c est parti un jeu d artifices méga-gigantesque!

    Mais, il y a deux mais!!

    1- Guerre nucléaire ou pas nucléaire, n importe, savez-vous qui a dit cette citation?:" Je ne sais pas comment la 3 ème guerre mondiale sera menée mais je sais comment on fera la quatrième : avec des bâtons et des pierres."

    2- La WW3 a d ores déjà bel et bien débuté depuis les années nonante pour ceux qui ne sont pas encore au courant hélas: En Afrique, le Proche orient, l Asie ...etc...( et peut être l Iran, la Chine et la Russie tant qu on y est...) et ceci "grâce" à l Otan, USA, UE, autres alliés intimes et le NOM....et surtout "grâce" aux vendeurs d armes de tout poil, de toute confession et nationalité qui inventent et honorent leurs "barbus d employés ou de main d oeuvre les dits idiots utiles avec date de péremption programmée"c à d tous les Barbus Religieux/A-Religieux de tout poil et de toute religion!

    Bien à Vous M. Daniel Warner.
    Charles 05

  • Stéphane La suite: Des menaces toujours DES MENACES - Et même plus.... :)

    L'Iran menace ouvertement les États-Unis et l'Europe "Les soldats américains sont en danger, les soldats européens pourraient être en danger. Qu'ils quittent la région"
    Le président iranien Hassan Rohani a menacé ouvertement mercredi les États-Unis et l'Union européenne au lendemain du déclenchement par trois pays d'une procédure contre Téhéran. La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, cosignataires de l'accord (JCPOA) encadrant le nucléaire iranien et visant à empêcher l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire, ont activé mardi la procédure de règlement des différends prévue dans le texte …

    https://www.europe-israel.org/2020/01/liran-menace-ouvertement-les-etats-unis-et-leurope-les-soldats-americains-sont-en-danger-les-soldats-europeens-pourraient-etre-en-danger-quils-quittent-la-region/

    Iran First »Les Iraniens protestent contre la règle islamique

    "Nous sommes de race aryaee [aryenne], nous n'adorons pas les arabes", ont scandé les iraniens lors des manifestations qui ont éclaté sur les problèmes économiques le 28 décembre 2017 et se sont poursuivies pendant des semaines dans tout le pays. De tels slogans lors des bouleversements populaires qui secouent l'Iran jusqu'à aujourd'hui indiquent qu'après quatre décennies remplies de crises, la République islamique théocratique iranienne perd son soutien dans une nation avec un […]

    “Iran First” Iranians Protest Islamic Rule

    https://www.jihadwatch.org/2020/01/iran-first-iranians-protest-islamic-rule?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=the_2020_01_18_jihad_watch_daily_digest&utm_term=2020-01-18

  • A écouter!

    https://youtu.be/Kswq6rY55pQ

    Comment continuer de soutenir l'Iran des ayatollahs qui a commis un acte de guerre par la prise d'otages dans l'abassade US à Téhéran le 4 novembre 1979?
    Et l'attaque de l'ambassade US à Bagdad récemment en est un autre.

  • Pour la première fois depuis 40 ans, les mollahs n'osent plus tirer sur la foule, une foule qui gonfle chaque jour !

Les commentaires sont fermés.