Mathilda Cuomo vs. Peter Singer: Sympathy for the Old or Utilitarian Rational Decisions

Imprimer

The COVID-19 pandemic has presented several ethical dilemmas. Which country, state or canton should have first access to made-in-China masks? Stories abound that the United States paid cash three times the going price for masks ordered by France. If countries incrementally reopen, which stores or businesses should have priority? Children and schools? Which factories? And the list of tough ethical choices goes on. Officials from around the world are delicately balancing public health and business reopening.

One of the most urgent ethical choices in this period of scarce resources has been the use of ventilators for the hospitalized in intensive care. When asked about choosing between ventilators for the very old or younger patients, New York Governor Andrew Cuomo always refers to his 86-year-old mother Mathilda. “All lives are equal,” he says. On the other hand, Princeton ethicist Peter Singer refers to the 79-year-old average age of the dead in Italy to justify his choice of first saving the young.
Which should it be? As someone 73-years-old and more than sensitive to references to the virus as a Boomer Remover, I have obvious sympathies with Governor Cuomo. But Singer does have a point. His argument is that a 79-year-old may have perhaps three years left to live whereas a 40-year-old probably has 30 more years of life. In terms of the public good and general quality of life, Singer maintains that the 40-year-old should get the ventilator first. His preference for those with many potential years remaining is typical of his utilitarian rational positions. After all, shouldn’t we look after those who have the greatest chance to do the greatest good for the greatest number of people?
But what about Mathilda? (And me?) Are close relatives and friends willing to say that they’ll let her go in the general interest? The fact that doctors and hospitals may already be making this choice is a sticking point. Are they asking the immediate family? There are ethical experts working on some type of regulation of the question. But for the moment the general public has been left out of the discussion.
So medical experts and elected officials are making decisions for us. On this particular issue, life and death, shouldn’t we all be consulted? If Singer’s argument is about the greatest good for the greatest number and the general quality of life, shouldn’t the general public be allowed to express its opinion?
Beyond the question of who decides is the deeper question of rationality vs. emotions. Governor Cuomo loves his mother. (Don’t we all?) The difficulty of saying to a doctor, “Turn off the machine,” is compounded by the fact that severely ill patients have recovered. Does it help that turning off the machine to help someone else shows altruism? Is it emotionally sufficient to say that my act of altruism is helping someone else in terms of the general good?
Governor Cuomo’s devotion to his mother has never been in question. He issued an executive order called Mathilda’s Law with guidelines for vulnerable populations. It provides additional social distancing for people over the age of 70, people with underlying health conditions and people with compromised immune systems. Cuomo’s references to his mother as well as his COVID-19 positive brother Chris have significantly increased his popularity. The general public likes his emotional side.
But Professor Singer has the more rational argument. In terms of the general society, those of a certain age have few years left to live. And most of those years will not be productive for the general public. In fact, they will cost the general public huge sums of money for their upkeep in hospitals or old age homes.
So if the decision about the use of a ventilator comes down to the elderly or young, what should the doctors do? My first answer is that this is a public issue that needs some form of public discussion or decision making. If Singer’s argument is for the general good, then let the general public decide what is in its best interest. 
And if that be the case, which I doubt, then I imagine the Mathilda/Cuomo argument will win. Rationality does not always run the world, if it ever has. Our emotional attachment to family is hard to let go. Cuomo’s references to his mother are very powerful. As they should be. Let’s leave it at that.

Lien permanent 7 commentaires

Commentaires

  • You most probably know the confucian saying "When a wise man points to the moon, the imbecile examines the finger", a saying which leads to the supposedly cornelian dilemma of saving the life of a young person at the detriment of an older patient because of a lack of adequat medical supply, a choice which is of course, as you certainly very well know, far from god-given, but economic and idelogical and ever so earthly.

  • Tout ca est pourtant rationnel. Dans l`armée j`ai appris qu`en cas de blessure au front, les derniers a etre évacués sont ceux qui ont les plus graves blessures (a la tete ou a l`abdomen). Pour les malades du Covid c`est un peu pareil: en cas de pénurie, on mettra les respirateurs au service des malades en fonction de leur chance de survie et les plus agés se retrouvent donc en fin de liste. Le cas échéant, je serais moi-meme en fin de liste. That`s life.

  • Constitution suisse
    Art. 8 Égalité
    1) Tous les êtres humains sont égaux devant la loi.
    2) Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa race, de son sexe, de son âge, de sa langue, de sa situation sociale, de son mode de vie, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience corporelle, mentale ou psychique.
    3) L’homme et la femme sont égaux en droit. La loi pourvoit à l’égalité de droit et de fait, en particulier dans les domaines de la famille, de la formation et du travail. L’homme et la femme ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale.
    4) La loi prévoit des mesures en vue d’éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées.

    Everything else is just eugenics...

  • Trump vient de recommander publiquement l`injection de désinfectant dans les poumons ou d`éclairer les poumons avec des UV depuis l`intérieur. Déja avec ca il devrait etre possible de le décharger des fonctions présidentielles pour déficience mentale.

  • "les plus agés se retrouvent donc en fin de liste"
    En bonne logique il n'y a pas de raison que l'âge corresponde nécessairement avec la chance de survie: il me semble que ce devrait être l'état de santé général.
    Vous (et moi à fortiori) avez de bonnes chances de ne pas être le dernier sur la liste et moi non plus.
    Le centenaire anglais qui vient de ramasser 28 millions de livres en faisant 100 longueurs avec son déambulateur dans le jardin me paraît aussi en assez bonne forme.

  • En bonne logique, Mere-Grand, la raison est que, sauf exception, plus on vieillit, plus le systeme immunitaire s`affaiblit. Or, les malades placés sur respirateurs sont en fait laissés aux soins de leur systeme immunitaire, le respirateur et le coma artificiel ayant pour fonction de donner du temps au temps. Maintenant, l`homme étant ce qu`il est, je serais étonné qu`entre un jeune sdf et un vieux prof. d`université (a fortiori un politicien ou une celebrité quelconque, le médecin responsable choisisse plutot le premier.

  • Presque toute les armées du monde ont investis des milliers de milliards dans des armements de plus en plus sophistiqués, des technologies à faire couper le souffle des plus septiques et des blogueurs devenus experts grâce à wiki le temps d'un copier/coller.

    La planète entière possède ses lignes Maginots tous azimuts et toutes altitudes, voir toutes profondeurs et voilà, patatras, que même les soldats des armées les plus puissantes n'ont même pas le moindre masques en papiers avec soupape d'expiration !

    Coût en temps normal de ces masques fabriqués en Chine avant la crise ; Quelques centimes !

    Vous vous trouvez à bord d'un porte-avions à 10 milliards de dollars, d'euros ou d'équivalents yuan ou roubles, certains d'entre-eux transportant des avions de 5ème génération qui eux même sont équipés de missiles, d'anti-missiles et de radars à 20 millions l'unité et votre capitaine vous a laissé faire la fête à quai alors que l'alerte virus avait été lancée depuis 3 semaine et vous vous retrouvez à bord pour une mission sans le moindre masque, le moindre flacon de gel et sans la moindre paires de gants !!! (je parle du Charles de Gaulle qui a les 2/3 de son équipage infecté par le covid-19)

    Messieurs les généraux, vous n'êtes pas sérieux !

    Surtout que je suis certain qu'un jeune officier 2ème classe avait attiré votre attention sur ce problème, mon capitaine. Mais vous lui avez fait comprendre qu'il n'était pas à sa place et que, de toute manière, cette denrée ne faisait pas partie des stocks de l'amirauté, "non mais, de quoi il se mêle c'est aspirant à peine pubère ?".

    Toute analogie entre le militaire et le civil serait fortuit, nos politiques eux sont des personnes sérieuses et responsables des personnes sur qui on peut compté !

    Notre planète traverse une forme de guerre et nous savions très bien que des armes biologiques étaient concoctée, de plus, dans presque tous les laboratoires de recherche civile, de ceux qui sont censés protéger les populations contre ce genre de fléaux quand ils sont naturels, mais là, que se passe t-il ?

    Tout marcherait sur la tête, nos prestigieux laboratoires de la pharma s'amusent avec des virus auxquels on aurait inséré des séquences du virus du sida ?

    Ne me dites pas que les gouvernements concernés n'étaient pas informés de ces travaux aux budgets co-financés par certains états !

    Et ce qui me semble encore plus douteux, avant que ces états et laboratoires se lancent dans ce genre de développement, chaque pays avait des stocks de masques, c'est seulement depuis qu'ils savent que ce type de dangers existe qu'ils ont soudains jugés inutile de renouveler ces stocks !

    Conclusion : Nous sommes face à certains gouvernements qui d'une part :

    Investissent dans des budgets certainement massifs dans des "recherche" aboutissant à la production de virus digne des fictions les plus apocalyptiques !

    Et d'autre part :

    Bloquent les budgets alloués à des réserves de masques de protection alors qu'il y a peu, ces gouvernements en stockaient des milliards !

    (Après 3 mois de crise mondiale, l'armée française vient tout juste de commander des stocks d'hydroxychloroquine, livraison mi-juin si tout va bien).

Les commentaires sont fermés.